Urbanisme circulaire - Journée technique le 26 janvier, à Marseille.

Atelier

Au-delà du mot-valise, les professionnels de l’urbanisme et de l’aménagement se posent la question de la traduction opérationnelle des stratégies d'urbanisme circulaires dans leurs activités. Comme agir dans le cadre et les contraintes actuelles ?

Pour bien comprendre la place de l'urbain et de l'urbanisme, quelques rappels s'imposent : le but est évidemment de mettre en place des stratégies d’urbanisme permettant de réduire la pression écologique exercée par l'espace bâti et aménagé (pression matérielle, énergétique, pollutions). A ce titre on peut distinguer deux niveaux :

  • L’impact direct de l’urbanisme, qui a pour conséquences des constructions neuves, destructions, déplacements, etc.
  • L’impact indirect de l’urbanisme, en tant que les infrastructures et les bâtiments structurent le mode de vie des personnes ensuite (mobilité, consommation matérielle, énergétique… ).

Comment agir à ces deux niveaux pour réduire la pression écologique de l’urbain à partir de techniques actuelles, dans le respect des contraintes (coûts, normes…) et en dialogue avec d’autres contraintes (le social, la culture, l’économique…) ?

Différentes stratégies existent – en conjonction elles améliorent les projets dans le sens d’une économie circulaire :

  • Privilégier la mixité fonctionnelle, prévoir l’après-vie du bâtiment, sa réversibilité
  • Travailler sur la proximité / logistique urbaine, du fret jusqu’aux mobilités quotidiennes
  • Relocaliser certaines activités productives autour de la réparation, réemploi, recyclage / privilégier les circuits courts
  • Promouvoir des milieux socialement et culturellement riches, pour substituer des services aux biens et à leur transport
  • Travailler sur les phénomènes chimiques ou énergétiques complexes, leur écoulement dans la ville (nexus food-water-energy, cycles bio-géo-chimiques comme l’azote… etc).

Cette journée technique vise à explorer ensemble, à partir de retours d'expériences et de regards d'experts, les pratiques et techniques effectives qui contribuent à la réalisation du programme de la ville circulaire.

Déroulement :

  • 10:00 - Accueil et introduction
  • 10:30 - Réemploi et mixité fonctionnelle : retour d'expérience de Bruxelles (avec Laurie Verheyen, coordinatrice Economie Circulaire, Brussels Citydev)
  • 11h30 - La synergie logement-ferme urbaine (avec Rémi Junquera, Dr en architecture, Rougerie+Tangram)
  • 12h30 - Déjeuner 
  • 13h30 - Café
  • 13h45 - Table-ronde :
  • - Métabolisme urbain et réemploi (application aux ANRU à Lille) (Amine Kadiri, Néo-Eco, de Lille)
  • - Qualité urbaine et sobriété dans les modes de vie (Benoit Campion, Safran Conception urbaine)
  • Logistique urbaine (Patrick Pujo, Polytech Marseille)
  • Préexistence et réutilisation du territoire (Charles André, EPA Euroméditerranée) 
  • 15h45 - Synthèse et prochaine étape

 

Inscription
Coco Velten, Marseille
26/01 - 26/01/2023
 Aménagement territorial
 Allongement de la durée d’usage
 Circuits courts
 Outils et dispositifs
 Tiers lieux
 Déchets
 Optimisation des opérations
 urbanisme
 aménagement
 Raediviva
 EnvirobatBDM
 métabolisme

Modérateur

  • Mariana Craciun

    Chargée de mission. Service Economie Circulaire et de Proximité

    Suivre
  • Dernière modération le 23/01/2023 - 09:21

    Auteur de la page

  • Joubert JOUBERT

    Chargé de mission et ingénierie de formation

    Suivre
  • Dernière modification de l'auteur le 18/01/2023 - 10:17

    Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Aménagement territorial
     Allongement de la durée d’usage
     Circuits courts
     Outils et dispositifs
     Tiers lieux
     Déchets
     Optimisation des opérations
     urbanisme
     aménagement
     Raediviva
     EnvirobatBDM
     métabolisme