Des bouteilles en plastique aux maillots de bain.

  • 2021-05-27 09:48:43
  • /
  • Reseau-preci.org
  • /
  • 570

Protéger la planète, pérenniser la filière textile française , dynamiser la région Sud en créant des emplois.

Partant du constat que l'industrie textile est la 2éme industrie la plus polluante au monde, Sandra Pasero fonde sa société Awahi marque de vêtements de sports, techniques, écoconçus, polyvalents et made in France pour associer la pratique du sport pour notre bien-être et celui de la planète.

  • Porteur principal : La société Awahi, marque de vêtements de sports.
  • Nature de l'initiative : Démarche individuelle (entreprise ...)
  • Région PACA
  • Rue Abbé de l'épée, 13005 Marseille
  • Date de début : février 2016
  • Date de fin : février 2018

Dans le cadre du dernier appel à projets Interreg Europe (2014-2020) la Région par l’intermédiaire du service Économie circulaire et de proximité (SECIP) a été retenue pour participer au projet « CECI - Citizen involvement in circular economy implementation » qui s’étend jusqu’en juillet 2023. Ce projet vise à partager les connaissances, les expériences et les bonnes pratiques en matière d'implication dans l'économie circulaire.

Une entreprise dans la filière textile régionale en est l’illustration parfaite. 

Sandra Pasero créatrice d’Awahi marque éthique pour notre bien-être et celui de la planète.

Sandra Pasero est née à Grenoble, neuroscientifique, puis journaliste, rédactrice en chef pour des magazines sur le développement durable. Après des années d’exercice, elle reprend le chemin de la faculté et s’inscrit à l’école de journalisme de Marseille.

 S’ensuit une très enrichissante année de voyages, empreinte de rencontres, d’exploration des fonds marins, de découverte de cultures différentes. Cette expérience la conforte dans l’idée qu’il faut préserver notre planète et tout mettre en œuvre pour la protéger. Elle choisit de s’installer à Marseille qui conjugue sa passion pour la mer et la montagne.

Elle décide ensuite de mettre à profit son engagement pour le développement durable, et de se reconvertir et se spécialiser dans tout ce qui touche à l’innovation, l’économie circulaire et l’écoconception.

Partant du constat que l’industrie du textile est la 2ème industrie la plus polluante au monde, et que les stratégies de réduction des coûts pour proposer des prix toujours plus bas et attractifs s’effectuent aux dépens des salariés auxquels il faut rajouter les transports.

Elle fonde sa société Awahi (en référence à Hawaii) marque de vêtements de sports, techniques, écoconçus, polyvalents et made in France pour associer la pratique du sport pour notre bien-être et celui de la planète.

Sa philosophie : réduire les déchets en les recyclant ou en les réutilisant mais aussi limiter les impacts environnementaux et sociaux de l’industrie textile. La protection de la nature et le respect des populations sont les valeurs qui l’animent.

Des bouteilles de plastique aux maillots de bain….

Ses premiers produits sont des leggings et des maillots de bain avec une brassière multisport pour femmes. Tous ses articles sont composés de polyester recyclé issu du recyclage mécanique de bouteilles en plastique PET post consommation. Le fil en polyester recyclé est fabriqué en Italie car il n’existe pas de production en France. L’écoconception, le tricotage, les impressions, les teintures, les emballages, les étiquettes ensemencées sont réalisées en France et tous les fournisseurs engagés dans une démarche qualité environnementale et sociale. De plus, après deux ans de recherche et développement, Awahi a conçu un tissu technique et hybride qui sèche rapidement, évacue l’humidité, protège du soleil UPF50 et de plus est léger.

Awahi va encore plus loin et dans une démarche d’économie circulaire, décide de collecter et de valoriser des déchets sportifs. La récupération de combinaisons en néoprène, d’ailes de Kitesurf, de voiles de bateaux, à qui ils donnent une seconde vie en les réutilisant en accessoires (bracelets, pochettes, sacs…) en partenariat avec une structure d’insertion, un Esat installé à Marseille qui permet à des personnes en situation d’handicap d’exercer une activité professionnelle.

Sandra Pasero avec sa société a en projet la création d’une ligne de vêtements pour hommes : tee-shirts, maillots de bain. Avec Awabi, Sandra Pasero participe non seulement à la protection de la planète mais contribue aussi à son échelle à la dynamique économique de la région Sud et à la pérennisation de la filière textile française en maintenant et en créant des emplois.

Bénéfices qualitatifs

Les objectifs sur le plan environnemental sont la réduction des déchets avec leur valorisation, la protection de la nature. En fabriquant également localement et en France avec des fournisseurs engagés dans une démarche qualité environnementale et sociale, Sandra Pasero est attentive au respect des droits des salariés en ne faisant pas fabriquer dans des pays où les prix toujours plus bas et attractifs s'effectuent aux dépens des salariés auxquels il faut rajouter le coût des transports pour la livraison. De plus, son engagement a permis la pérrenisation et la création d'emplois. Sa société travaille aussi avec une structure d'insertion installée à Marseille qui permet à des personnes en situation d'handicap d'exercer une activité profesionnelle. 

Bénéfices quantitatifs

Les  vêtements sont composés de polyester recyclé. La fabrication de vétements en polyester recyclé permet  sur le plan environnemental la réduction de 94% de consommation d'eau, de 32% des émissions de gaz à effet de serre, et 60% de la consommation d'énergie par rapport à un fil polyester vierge.

Etapes de l'initiative

Les principales étapes de la construction du projet sont :

-La collecte et le tri des bouteilles en plastique PET post consommation,

-Le lavage et broyage en copeaux,

-La transformation en granules,

-La fabrication et l'extrusion des granulés en fil polyester recyclé,

-Le tricotage ou tissage du fil

-L'impression et la teinture certifiée Oeko Tex,

-La confection des vêtements,

-La fin de vie des vêtements : leur réparation, leur réemploi, le recyclage dans des bornes de collecte.

Facteurs d'accélération et freins

Les facteurs d'accélération seraient de pouvoir disposer de nouveaux financements pour pouvoir créer son propre atelier en s'équipant de machines à coudre spécifiques et internaliser ainsi la confection.

Les freins par rapport au développement sont le manque d'ateliers en France par rapport à la fabrication. Il faut également un savoir faire précis ainsi que des machines spécialisées. La volonté de fabriquer en France et tout particuliérement dans la région avec 1 atelier à Marseille et 1 dans le Var ont été ralentie avec la crise sanitaire et la néccessité de  fabriquer des masques.

Domaines d’activités

  • Recyclage
  • Commerce

Ressources

  • Déchet
  • Plastique
  • Textile

Moyens techniques

Les moyens techniques mis en oeuvre sont des machines perfectionnées destinées à la confection des vêtements.

Dispositifs, outils ou méthodologies

Après deux ans de recherches et développement, Awahi a conçu un tissu technique et hybride pour tous leurs leggings et maillots de bain.

Moyens humains

Sandra Pasero a mis en oeuvre le projet seul. Elle utilise des stagiaires de façon ponctuelle.

Financeurs

  • ADEME Région PACA, crowdfunding, autofinancement

  • ADEME, Financement participatif, Sandra Pasero

Coûts de l'initiative

10000

Financement

Le projet a été financé par une campagne de financement participatif, de l'autofinancement et une subvention de l'ADEME.

Témoignages

jeanchristianm

Superbe projet qui met en valeur la réutilisation et le local... je te soutiens à 100% et même plus. Je te souhaite de surpasser l'objectif fixé.

Barbara Lepesant

Bravo pour ce super projet 
Et supers résultats
Belle vie à awahi

Cyril Colle

Bravo, vous avez tout mon soutien !
C’est une super initiative écologique et sportive bref je ne peux que soutenir !
Continuez vous êtes géniales

Sarah Devos

Bravo pour cette belle campagne et cet engagement écologique fort!

nath-dumaine

Très belle initiative ! En tant que bénévole à l'asso Zero waste Marseille, je vous soutiens à 200 %.

Nono38

Nous sommes derrière vous ! Super initiative pour réduire les déchets plastique. Vous avez tout notre soutien.

coillotcy

Super concept ! Nouvelle filière de recyclage ! Bravo !

marseilleprovenceproduction

Marseille Provence Production te soutient dans ton projet. Bon courage.

Margaux CHAROSSE

Super projet Sandra ! Bonne continuation pour la suite, et merci pour notre belle planète ; Bises

laurene15

Un projet qui répond aux problématiques actuelles! On ne peut que aimer et soutenir ! Bravo et bon courage!

Sarah Devos

Une belle collection pour faire rimer sport et respect de l'environnement (et c'est pas du greenwashing!). Un projet réfléchi et muri! Bravo Awahi

Elise Coudié

quel sacré boulot j’ai lu toute ta campagne , je te souhaite tout le succès que tu mérites et que notre terre mérite !

agneslisa

Super entreprise au service de notre belle planète. Quelle belle idée ces vêtements écolos et ethique. Longue vie à Awahi !!

alinebigjohn

Super bravo! Et merci de nous donner accès à de si beaux et éthiques vêtements de sport!

 Economie sociale et solidaire
 Eco-conception
 Affichage environnemental
 développement durable
 innovation
 filière textile
 EuropeCECI

Modérateur

  • Mariana Craciun

    Chargée de mission Service Economie Circulaire et de Proximité

    Suivre

  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Economie sociale et solidaire
     Eco-conception
     Affichage environnemental
     développement durable
     innovation
     filière textile
     EuropeCECI