Pourquoi changer de modèle ?

  • Reseau-preci.org
  • /
  • 3 205

L’économie circulaire vient répondre à plusieurs urgences environnementales, interconnectées :

La raréfaction des ressources

Le territoire régional est riche en biodiversité et en ressources. Toutefois, le bassin méditerranéen fait d’ores et déjà face à une importante pression sur son environnement et ses ressources naturelles, en raison d’un certain nombre de facteurs tels qu’une forte urbanisation, le développement des industries, la pression côtière, la pollution ou le tourisme de masse. Territoire vulnérable, il sera d’autant plus fragilisé par les altérations du climat et ses conséquences comme la diminution de la production agricole, l’impact sur les réserves en eau, les épisodes récurrents de sécheresse, la dégradation du littoral accentuée par la montée du niveau de la mer, etc. . http://www.paca.developpement-durable.gouv.fr/


Le changement climatique

Le territoire régional est un important contributeur au réchauffement climatique : les GES représentent 10 tonnes équivalent CO2 par habitant en 2007. Cela représente 2 tonnes de plus que la moyenne nationale ! En 2018, la moyenne régionale est de 9,5 t/an/hab contre une moyenne nationale de 8,6 t/an/hab. Les principaux secteurs émetteurs sur le territoire sont l’industrie et le traitement/stockage des déchets, le transport routier et la production et distribution d’électricité et d’énergie.

En effet, le secteur industriel est très important en région (autour de l’étang de Berre par exemple). Les transports sont aussi très émetteurs car le recours à la voiture individuel est conséquent.

Or, le changement climatique n’est pas sans impact : augmentation du niveau moyen de la mer et du nombre de canicules, dégradation de la qualité et de la quantité de la ressource en eau, la modification de la répartition géographique des espèces etc. La concentration de GES favorise la création d’ilots de chaleur urbain.

Pour plus d’informations, voir : PACA-Climat citoyen

GREC-PACA – Groupe d’experts sur le climat en PACA (grec-sud.fr)

Chiffres clés du climat - France, Europe et Monde - Édition 2020 (MTES)


La multiplication des pollutions : air, eau, déchets…

AIR

Sur le territoire, en 2016, plus de 300 000 personnes résident dans une zone dépassant la valeur limite pour la protection de la santé. Ce chiffre s’élève à près de 4 millions de personnes en considérant les lignes directrices de l’Organisation Mondiale de la Santé. L’exposition aux particules fines entraînerait 4500 décès par an dans la région.

Pour plus d’informations, voir : AtmoSud et le site https://oreca.maregionsud.fr/

EAU

Le territoire régional présente une forte diversité de milieux aquatiques, dont plusieurs fleuves et rivières (le Rhône, la Durance, la Sorgue) mais également des torrents de montagne, des lacs d’altitudes, des réseaux d’eau souterrains et plusieurs nappes. La ressource en eau rend des services innombrables aux populations. Toutefois, elle connaît de fortes pressions. Une diminution des réserves en eau des sols, due à l’augmentation de l’évaporation liée à l’élévation des températures, pourrait venir contraindre les activités agricoles et viticoles par exemple. De même, les forêts méditerranéennes pourraient courir le risque de connaître de plus grandes périodes de sécheresse et donc d’incendies. La biodiversité marine est également menacée par ces pressions et notamment par l’acidification des eaux. La préservation de l’eau et de sa qualité est donc un véritable enjeu pour la région !

Pour plus d’informations, voir : L’observatoire de l’eau

DECHETS

En 2018, 24 millions de tonnes de déchets ont été produits et collectés en Région (pour un chiffre total de 325 millions en France). On compte 3,7 millions de tonnes de déchets ménagers et assimilés. Seuls 39% de ces déchets sont recyclés (matière et organique) contre 43% à l’échelle nationale. Toutefois la situation progresse : des filières économiques liées au réemploi des déchets se développent par exemple (on compte 486 structures de réemploi dont 17 ressourceries).

Pour plus d’informations, voir ORD (ordeec.org)