Décarboner la culture en Région Sud par le réemploi

L’unique ressourcerie en Region Sud engagée dans la transition écologique pour décarboner la Culture.

Détails du projet

  • Porteur principal : La Réserve des arts
  • Nature de l'initiative : Démarche individuelle (entreprise ...)
  • Périmètre : Région Sud
  • Localisation : 10-12 iIpasse du pétrole, 13015 Marseille
  • Date de début : septembre 2023
  • Date de fin : septembre 2030

Topics d\'economie circulaire

  • Consommation responsable
  • Economie de fonctionnalité
  • Eco-conception
  • Approvisionnement durable
  • Allongement de la durée d'usage
  • Ecologie industrielle et territoriale
  • Recyclage
Description

La Réserve des arts Méditerranée implantée à titre expérimental depuis plus de deux ans à Marseille entend travailler avec tous les acteurs de la culture et de la création sur le territoire marseillais sur la notion de réemploi.

La mission de La Réserve des arts est de réduire l’empreinte carbonne du secteur culturel en poursuivant un triple objectif, prévenir et réduire les déchets, soutenir le secteur culturel et promouvoir le réemploi.

Notre ressourcerie culturelle, unique en région sud, collecte et revend à bas prix les matériaux issus des évènements et productions culturelles générées par des acteurs associatifs, privés, publiques individuels, étudiants, etc.

Nous avons en 2023 concentré nos efforts sur nos relations avec les festivals et les petites structures culturelles sur le territoire, 2024 sera l'année des partenariats avec les institutions culturelles publiques (e.g : Musées de Marseille) et de la filière cinéma dont les rebuts sont en grande majorités jetés et non valorisés.

A travers nos actions de formation, d'accompagnement, de sensibilisation, de collecte, de valorisation et de vente nous comptons faire circuler plus de 150 tonnes de matériaux en 2024 en partenariat avec tous les acteurs du territoire et dans une logique de création d'activité économique (plus de 200j/homme de valorisation en 2023).

 

Bénéfices qualitatifs

La définition de l’adaptation au changement climatique a été affinée au rythme des rapports du GIEC.

Adaptation : démarche d’ajustement au climat actuel ou attendu, ainsi qu’à ses conséquences. Dans les systèmes humains, il s’agit d’atténuer ou d’éviter les effets préjudiciables et d’exploiter les effets bénéfiques. Dans certains systèmes naturels, l’intervention humaine peut faciliter l’adaptation au climat attendu ainsi qu’à ses conséquences.

Dans le cas de La Réserve des arts Méditerranée, notre objectif est de participer à une adaptation transformationnelle (adaptation qui change les éléments fondamentaux d’un système en réponse au climat et à ses effets) : la création et la production culturelle doivent produire le moins de déchet et au maximum se sourcer sur l’existence de matières et matériaux déjà utilisés. Cela passe notamment par la formation, la sensibilisation, la collecte pour réemploi et l’éco-conception.

En 2023 La Réserve des arts c'est :

  • Une Ressourcerie de matériaux de 600m2 pour soutenir la création, la culture, l’artisanat et l’événementiel
  • De la formation à l’écoconception et à l’entreprenariat culturel dans et hors les murs
  • Des espaces mis à disposition pour de l’accueil en résidence autour de l’innovation dans le réemploi
  • Des ateliers partagés pour le prototypage et la micro-série autour du bois, du textile et du cuir
  • 1023 adhérents (associations, institutions culturelles, écoles, individus - soit 10 000 usagers potentiels)
  • 150 tonnes de matériaux collectés et réemployés à 99%
  • 7 sessions de résidences avec 19 artistes
  • 4 sessions de formations avec 39 apprenantes
  • 13 écoles partenaires
  • 12 ateliers de sensibilisation avec plus de 350 personnes
  • 5 salariés et 2 volontaires en services civiques

 

Etapes de l'initiative

La Réserve des arts Méditerranée expérimente depuis 2020 (depuis 15 ans en Ile-de-France) des mécanismes d’accompagnement des acteurs de la Culture dans la transition écologique.

Après un peu plus de deux ans d’implantation La Réserve des arts Méditerranée se munit d’un plan stratégique ambitieux afin d’augmenter la circularité des matériaux et réduire toujours plus l’empreinte écologique du secteur culturel et créatif sur le territoire Marseillais et de la Région Sud et ainsi pérenniser un projet pilote réussi.

Les partenariats avec les institutions publiques et culturelles

Devenir la plateforme de réemploi incontournable pour les institutions culturelles, dans une ville qui vise la neutralité carbone pour 2030 et qui est déjà une capitale culturelle française ainsi qu’à l’échelle de la Région Sud – Objectifs 2024 : avoir mis en place une logistique de Réemploi adaptée aux besoins des institutions culturelles publiques à Marseille / Objectif 2026 : 50% des structures culturelles publiques ou financées par les acteurs publics en Région Sud intègrent le réemploi dans leurs budgets.

L’intégration à la filière Cinéma

Devenir la plateforme de réemploi incontournable pour les acteurs de l’audiovisuel, dans une ville qui vise la neutralité carbone pour 2030 et qui a pour ambition d’être une capitale européenne du cinéma ainsi qu’à l’échelle de la Région Sud – Objectifs 2024 : avoir mis en place une logistique de Réemploi adaptée aux besoins des tournages à Marseille / Objectif 2026 : 50% des tournages en Région Sud intègrent le réemploi dans leurs productions.

Le développement territorial en archipels

Le développement en archipels de notre modèle qui s’appuie sur un réseau d’acteurs locaux par départements en les invitant à travailler ensemble à différents niveaux. La Réserve des arts Méditerranée serait le coordinateur mutualisateur des relations, des biens et des moyens entre les coopérateurs de la culture – Objectif 2024 : Les Bouches-du-Rhône sont dotées d’un modèle autour du Réemploi dans la culture en archipel (groupement d’acteurs et de ressources mutualisant logistique et ressources pour répondre à tous les besoins des acteurs) / Objectif 2026 : Tous les départements de la Région Sud ont répliqué un modèle de réemploi des matériaux culturels en mutualisation des ressources et en mobilisant des acteurs du territoire existants.

Notre objectif d'ici 2026 est de toucher 75% des acteurs du territoire.

Nous gardons comme ligne directrice les objectifs clés chiffrés suivants :

- Collecter 150 tonnes dès 2024 auprès de 200 structures de la Région Sud dont 75 de la Ville de Marseille.

- Un taux de réemploi de matériaux à hauteur de 90% des tonnages collectés.

- La création de 5 emplois pérennes en plus pour l'Antenne d'ici 2 ans (5 ETP à ce jour), la création d’activités pour une centaine de valoristes (22 à ce jour)

- 5 000 adhérents personnes morales (associations, entreprises, institutions), professionnels du secteur culturel ou étudiants soutenus dans leur activité (soit 50 000 usagers potentiels) sur le territoire (1013 adhérents à ce jour soit 10 000 usagers potentiels) l'accompagnement à plus de 36 Résidents (18 résidents à ce jour) pour l'éco-conception et la valorisation des pratiques artistiques et artisanales en lien avec le réemploi

Facteurs d'accélération et freins

CONTEXTE DE L'ACTION ET FACTEURS D'ACCELERATION :

L’année 2008 met en perspective historique les enjeux contemporains de l’Économie Circulaire avec le Grenelle de l’environnement et l’Union Européenne définit une Directive-cadre sur les déchets qui hiérarchise les modes de traitement : privilégier la prévention puis la réutilisation au recyclage et à l’élimination. 

2018 : publication de la Feuille de Route Économie Circulaire pour atteindre les objectifs de l’Agenda 2030 des Nations Unies.

2020 : Loi Anti Gaspillage pour une Économie Circulaire dans le cadre de France 2030- SGPI.

Le 6 septembre 2022, la ministre de la Culture Rima Abdul-Malak a détaillé les différentes pistes qui permettront au secteur culturel de réussir sa transition écologique et a annoncé la mise en œuvre de cinq axes de travail dont celui de « Créer autrement de nouvelles pratiques durables »

"La Région Sud soutient les initiatives innovantes ou expérimentales en matière d’écoconception, de prévention et de valorisation des déchets (opérations innovantes de collectes sélectives, de conteneurs innovants, d’études, de coopérations sur l’éco-conception ou le design, etc.)"

Sélectionnée par l’Europe pour être l’une des « 100 villes neutres en carbone en 2030 », Marseille compte même devenir « un démonstrateur » de la transition écologique, elle qui compte parmi les villes les plus polluées de France. Une des priorités de la ville de Marseille est alors de Réduire, Réemployer, Trier et Valoriser nos déchets.

=> LA RESERVE DES ARTS MEDITERRANEE est l'UNIQUE ressourcerie culturelle de toute la Région Sud, fédérée au niveau national à travers le RESSAC, elle a créé un écosystème unique de particuliers, d'étudiants, de professionnels de la culture, d'associations, de structures culturelles privées et publiques, de partenaires associatifs qui lui confère une légitimité dans l'innovation et ses ambitions de décarbonation de la Culture à Marseille. Elle entend ainsi répondre aux enjeux écologiques portés par l'Etat, la Région, comme la Ville de Marseille à l'intersection de l'art, de la culture, de l'artisanat avec une approche associative mais professionnelle du réemploi.

Il nous manque aujourd'hui un "coup de pouce" pour accompagner ce changement sur Marseille (aide à la recherche de foncier, partenariats avec les institutions culturelles publiques, etc.).

Domaines d’activités

  • Artisanat
  • Déconstruction
  • Recyclage
  • Culture

Ressources

  • Matériaux
  • Métaux
  • Bois
  • Sobriété
  • Efficacité matière
  • Papier
  • Verre
  • Plastique
  • Textile
Mise en oeuvre

Partenaires

  • Ecosystème Marseillais et de la Région Sud dans écologie et culture
  • LA VILLE DE MARSEILLEARSUDLES MUSEES DE MARSEILLELE MUSEE NATIONAL DU SPORT FESTIVAL DE CANNES MARSATACFIESTA DES SUDSFESTIVAL JAZZ 5 CONTINENTS BIPOLEPROVENCE ART CONTEMPORAIN CINÉFABRIQUEAMU - MASTER CINEMA ET AUDIOVISUEL A.R.T.SITINÉRAIRE PRODUCTIONNORD-OUEST FILMLA RESSOURCERIE DU CINÉMA FESTIVAL DE CANNESCNC - ÉTUDE SUR MUTUALISATIONCNM - ACCUEIL DES TOURNAGES EN REGION SUDDRAC PACAADEMEDEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHONEREGION SUD - PROVENCE-ALPES-COTE D'AZURINTERMADEMARSEILLE SOLUTIONSICI MARSEILLECRESS PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR | CHAMBRE REGIONALE DES ENTREPRISES DE L'ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE, EUROMEDITERRANEE, LE NOUVEAU MARSEILLEINCOTOUTENVELO MARSEILLEMAKESENSEAREMACSCOFEES, COLLECTIF DES FESTIVALS ECO-RESPONSABLES ET SOLIDAIRES REGION SUDSECOYA ECO TOURNAGECULTURE PLUS ASSOBEAUX-ARTS DE MARSEILLE, ESDAC, ECOLE DE DESIGN, ARTS APPLIQUES ET COMMUNICATIONAIX-MARSEILLE UNIVERSITEESAAIX - ÉCOLE SUPERIEURE D'ART D'AIX-EN-PROVENCEÉCOLE INTUIT LAB

Moyens techniques

Si nous avons en 2023 concentré nos efforts sur nos relations avec les festivals et les petites structures culturelles sur le territoire, 2024 sera l'année des partenariats avec les institutions culturelles publiques (e.g : Musées de Marseille) et de la filière cinéma dont les rebuts sont en grande majorités jetés et non valorisés.

A travers nos actions de formation, d'accompagnement, de sensibilisation, de collecte, de valorisation et de vente nous comptons faire circuler plus de 150 tonnes de matériaux en 2024 en partenariat avec tous les acteurs du territoire et dans une logique de création d'activité économique (plus de 200j/homme de valorisation en 2023).

Moyens humains

Une équipe de 5 personnes en 35h – quatre CDI et un CDD

22 valoristes

2 service civiques

2 stagiaires

25 partenaires

Financeurs

  • CNM - Centre National de La Musique
  • Projet de mutualisation de matériels sténographiques dans l'événementiel


  • Air-France
  • Pérennisation des emplois


  • Euro-méditerranée
  • accompagnement avec le projet MOVE


  • Ville de Marseille
  • Fonctionnement


  • Region Sud
  • Investissement initial


  • Département des Bouches du Rhône
  • Fonctionnement


  • ADEME
  • Investissement initial

Financement

Financement de l'expérimentation sur fonds propres et investissements ADEME + Région Sud à hauteur de 70000 euros puis autofinancement à hauteur de 70% à 3 ans
Partager:
42
Auteur de la page

Ariane LEBLANC

Modérateur

Utilisateur